01 août 2017

Troyes Welcome Vítejte

Je laisse Troyes aux touristes. Ils sont bien plus nombreux cette année, déjà les retombées du Tour de France ?

Tour les afters

Encore une voiture tchèque dans ma ville, sbohem.

Passez au moins une nuit, 

J-1 découverte de la ville rapide. et visite de nuit sur les quais et ... le week end les concerts.

J +1 découverte de quelques musées ou expos.Le choix 2017, pensez au Pass Musées de l'Office de Tourisme avec une visite guidée de 90 mn sur divers thèmes.

Musée d'Art Moderne (MAM) expo Renoir.

2017 RENOIR

Musée des Beaux Arts (archéologie ...) La couleur au Moyen Age

La couleur au Moyen Age Troyes

Cité du Vitrail : Incontournable 2017 - Vitrail du XIXe L.G. VINCENT-LARCHER

expo 1 Vincent Larcher 2017

Maison de l'Outil : les fresques

Fresque Musée de l'Outil 2017

Posté par toittoimontroyes à 05:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


28 mai 2012

Musée Art Moderne Troyes 2012

Nouvelles acquisitions du musée.

Maurice Marinot 1906.

achat

Elle dit qu'elle tient mes talents en réserve pour la campagne, où elle se trouve moins entourée et où nous devons aller dans deux mois. J'aspire beaucoup à cette campagne, car ici la vie physique est par trop supprimée. Et puis cette bonne marquise a l'habitude de vivre dans une température de Sénégal; en outre elle se couvre de parfums, et son appartement est rempli des fleurs les plus violentes; c'est fort beau à voir, mais l'absence d'air rend cela bien dur à respirer.

Par dessus le marché, il faut être oisive comme elle. J'ai essayé dans le commencement de broder à ses cotés; j'ai vu bien vite que cela lui portait sur les nerfs. Elle me demandait si j'étais à la journée, si ce que je faisais était bien pressé, bien utile, et elle me dérangeait dix fois sans autre motif que celui de voir abandonner cet ouvrage qui l'agaçait. Et j'ai du y renoncer, elle en serait tombée malade. Elle m'en a su gré, et afin de m'oter le droit de faire un nouvel essai, elle m'a dit sa façon de penser naïvement. Elle prétend que les femmes qui occupent leurs mains et leurs yeux à ces travaux d'aiguilles y mettent beaucoup plus de leur esprit qu'elles ne veulent l'avouer à elles-mêmes. C'est, selon elle, une façon de s'abrutir pour se soustraire à l'ennui d'exister. Elle ne comprend cela que pour les malheureuses et les prisonnières. Et puis elle m'a doré la pilule  en ajoutant que cela me donnait l'air d'une femme de chambre, et qu'elle voulait que pour tous les gens qu'elle reçoit je fusse sa compagne et son amie. Elle me pousse donc à la causerie et m'interpelle souvent pour me forcer à montrer mon esprit, ce que je garde bien de faire ...

Extrait du Marquis de Villemer, chapitre III, George SAND, 1859.

Posté par toittoimontroyes à 05:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

27 mai 2012

Musée Art Moderne Troyes

Une des expositions temporaires 2012,  : Isabelle MONOD.

EXPOSITION DU 27 Mars au 30 Décembre 2012  www.musees-troyes.com

Isabelle-monod

Mais après tout, je me demande pourquoi ce culte de nos esprits pour (...)  et tout compensé par un édifice d'une dimension inusitée, chef d'oeuvre de science architecturale, je le veux bien, mais non chef d'oeuvre de goût et de sentiment. J'ai ouï dire que le mérite de cette grande chose était précisement de ne point révéler sa hauuteur et sa vastitude sans l'aide du raisonnement et de la comparaison, et j'avoue n'avoir rien compris à cela. J'ai toujours cru, moi, que l'art consistait à faire beaucoup avec peu de chose, et que la vraie grandeur n'était pas dans les matériaux qu'elle emploie, mais dans l'effet qu'elle produit. Peu m'importe qu'un être ou un objet soit facilement mesurable, si mon oeil ne songe point à le mesurer et si ma pensée se trouve entrainée à le grandir sans mesure. Les temples comme les montagnes, n'ont d'imposant que leur proportions relatives, l'armonie de leurs rapports avec les besoins de notre l'imagination. Dans les compositions de la nature, comme dans celles de l'homme, il y a des oeuvres de choix qui portent le cachet d'une grande inspiration, d'autres qui ne témoignent que  de sa profusion, de sa lassitude, de son caprice.

Extrait du Marquis de  Villemer, Chap VII, George SAND 1859.

Posté par toittoimontroyes à 06:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :