Il est des jours où le temps me donnent le spleen. Alors j'écoute les petits romans de George Sand sur des versions audio. Ce site est génial, bravo aux preteurs de voix.

C’est un roman d’environ 100 pages, écouté lors d’un après-midi de déprime en plein ménage.  

Résumé :

Mattéa n’a que 14 ans, mais elle est déjà la convoitise dans le magasin de soieries que ses parents tiennent à Venise. Ils lui ont déjà choisi un cousin pour mari, à cette annonce, elle leur déclare être amoureuse d’un turc. « Martyrisée » surtout par sa mère, elle décide de prendre le large dans le bateau du négociant. Mais c’est l'interprète, un jeune grec, qui, par un marché judicieux de soie blanche avec le père, prend la main de Mattéa. Elle ne rejoint donc pas le harem turc, mais l’ile grecque, puis revient auprès de son père avec son mari et ses enfants, bien plus tard.

Mon passage préféré : Premier chapitre / Description de l'envol du chapeau, puis la retombée miraculeuse dans la gondole de la princesse. (je l'écrirai plus tard pour mettre dans mon cahier challenge G. Sand).

Mon avis : Bien aimé, ce tendre roman, écrit lors de sa passion amoureuse avec Alfred de Musset à Venise, dans la première période de son idylle, je pense, je la trouve légère, emballée. On y découvre la vie vénitienne, le commerce, et l'émancipation de la jeune femme de 14 ans, rebelle. Je ne m'attendais pas à cette fin.