Nous étions le 25 juillet 2010, et encore à photographier les vitraux d'une nouvelle église troyenne si souvent fermée : St Martin es Vignes. Arrivée à pied, et avant la messe pour ne pas troubler l'office, je m'extase sur du Linard GONTIER. Un coté est parcouru et c'est déjà la messe !!! Les cathos me dévisagent, scrutent faits et gestes… Je regagne le chœur et m’installe à droite comme je devais le faire dans ma petite église natale. Le prêtre entonne les prières : Aujourd’hui Le jour de la St Jacques et par hasard en cette église (et coïncide avec un dimanche, bon çà je savais). Redécouvrir autrement l'espace sacré m'était nécessaire. En cette année jacquaire, je m'en suis rapprochée à nouveau par l'intermédiaire de divers messages, et analyser le symbolisme offert aux pèlerins des deux routes que traversent la Champagne.

fleur_pied_hommejpg

Depuis la visite guidée de l'église Ste Madeleine par un jeune professeur de Cergy Pontoise en marge du Colloque Espace Sacré : je l'attendais depuis un mois, commander depuis 15 jours. Avant de dévorer le dernier Mathieu LOURS, et devenir "loursophile", je l'avais écouté :  l'émission sur RFI.   Désolée, Mathieu LOURS, vous m'aviez mis un commentaire mais votre adresse mail est inexacte.

de_sarcelles___compostelle

Je quitte l’appartement pour prendre l’air et surtout quelques photos, une pose à la cathédrale, le livre en sac. Un signe de croix machinal, je me lance un défi, le finir avant minuit. Mission accomplie, avec moult thés de chez Arômes et Gourmandises : « St Germain des Prés ». Et sur Paroles d'Anne Sylvestre en boucle.

de_Troyes___Compostelle

Première lecture de St Mathieu, la deuxième s’imposera d’elle-même. Admirative, vite lu (trop vite d’ailleurs), que d’humour, d’amour, de dépaysement dans le XXème, c’est léger mais pourrai devenir si lourd de sens. Les aventures des deux héros peu préparés m’ont fait beaucoup rire. On mange mal en Espagne, çà se confirme. Divers Aspects de la Pensée d'un pélérin ou des pélerines que je ne soupçonnais pas. Un moment extrême de détente que je vais faire partager à mes proches pour les fêtes de fin d’années, et pour cela je vais devoir aller à Paris dans les semaines suivantes. Mon prochain périple débutera par France 1500 et Monet, puis s'achevera par ma première visite à Notre Dame de Paris. Et oui, jamais vue, ni de près, ni de loin, qu’en peinture !!! Quelle inculture.

Vous pouvez suivre:

l'aventure De Sarcelles à Compostelle sur facebook.

Rencontres - dédicaces dimanche 28/11, vers 15 h, dans l'église de Saint-André de l'Europe