31 octobre 2008

Halloween

hello_halloween_4

On me redemande des tabliers hello kitty, halloween, pour le prochain?

Posté par toittoimontroyes à 18:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Chanson d'automne

chanson_automne_logo


Les sanglots longs
Des violons
De l'automne
Blessent mon coeur
D'une langueur
Monotone.

Tout suffocant
Et blême, quand
Sonne l'heure,

Je me souviens
Des jours anciens
Et je pleure;


Et je m'en vais
Au vent mauvais
  Qui m'emporte
Deçà, delà,
Pareil à la
Feuille morte.

chanson_automne

Porte aiguille d'après grille de "mausimon's freebies", chocolats de chez "Praslin" à Troyes

Posté par toittoimontroyes à 14:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 octobre 2008

Colloque sentimental.

colloque_logo

Dans le vieux parc solitaire et glacé

Deux formes ont tout à l'heure passé.

Leurs yeux sont morts et leurs lèvres sont molles,

Et l'on entend à peine leurs paroles.

Dans le vieux parc solitaire et glacé

Deux spectres ont évoqué le passé.

- Te souvient-il de notre extase ancienne?

- Pourquoi voulez-vous donc qu'il m'en souvienne ?

- Ton coeur bat-il toujours à mon seul nom ?

Toujours vois-tu mon âme en rêve ? - Non.

- Ah ! Les beaux jours de bonheur indicible

Où nous joignions nos bouches ! - C'est possible.

- Qu'il était bleu, le ciel, et grand, l'espoir !

- L'espoir a fui, vaincu, vers le ciel noir.

Tels ils marchaient dans les avoines folles,

Et la nuit seule entendit leurs paroles.

colloque

Posté par toittoimontroyes à 19:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 octobre 2008

Clotilde

clothide

L'anémone et l'ancolie
Ont poussé dans le jardin
Où dort la mélancolie
Entre l'amour et le dédain

Il y vient aussi nos ombres
Que la nuit dissipera
Le soleil qui les rend sombres
Avec elles disparaîtra

Les déités des eaux vives
Laissent couler leurs cheveux
Passe il faut que tu poursuives
Cette belle ombre que tu veux

Guillaume APOLLINAIRE 

clothilde

Coussin inspiré des "chroniques de Frimousse" SAL maison de Mélusine.

Posté par toittoimontroyes à 09:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 octobre 2008

Immense et Rouge

immense_et_rouge_logo

Immense et rouge 
Au-dessus du Grand Palais 
Le soleil d'hiver apparaît 
Et disparaît 
Comme lui mon coeur va disparaître 
Et tout mon sang va s'en aller 
S'en aller à ta recherche 
Mon amour 
Ma beauté 
Et te trouver 
Là où tu es.

Amours de Jacques Prévert

immense_et_rouge

Cœurs enlacés (modèle de Brigitte: mille motifs de chez MANGO) Stylo Ferrarri, mouchoir du grenier de ma grand mère.

Posté par toittoimontroyes à 10:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


27 octobre 2008

Mon rêve familier

Désolée, après les images hier impossible sur Canal blog. Ce jour, je n'arrive pas à mettre ce joli poème en forme de sonnet, les espaces disparaissent....

27_10_08_LOGO

MON RÊVE FAMILIER

Je fait souvent ce rêve étrange et pénétrant

D'une femme inconnue, et que j'aime, et qui m'aime,

Et qui n'est, chaque fois, ni tout à fait la même

Ni tout à fait une autre, et m'aime et me comprend.


Car elle me comprend, et mon cœur, transparent

Pour elle seule, hélas! cesse d'être un problème

Pour ellle seule, et les moiteurs de mon front blème,

Elle seile les sait rafraichir, en pleurant.


Est elle brune, blonde ou rousse? - Je l'ignore.

Son nom? Je me souviens qu'il est doux et sonore

Comme ceux des aimés que la Vie exila.


Son regard est pareil au regard des statues,

Et, pour sa voix lintaine, et calme, et grave, elle a

L'inflexion des voix chères qui se sont tues.

Paul VERLAINE

27_10_08
Coeurs chocolat de troyes: Pascal CAFFET Meilleur Ouvrier de France-Champoin du Monde

Posté par toittoimontroyes à 08:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 octobre 2008

Green

souvenir_logo

Green

Voici des fruits, des fleurs, des feuilles et des branches
Et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous.
Ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
Et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux.

J'arrive tout couvert encore de rosée
Que le vent du matin vient glacer à mon front.
Souffrez que ma fatigue à vos pieds reposée
Rêve des chers instants qui la délasseront.

Sur votre jeune sein laissez rouler ma tête

Toute sonore encor de vos derniers baisers,
Laissez-la s'apaiser de la bonne tempête,
Et que je dorme un peu puisque vous reposez.

Paul VERLAINE

souvenirs

Broderie ancienne de ma grand mère. Médaille de Notre Dame des Auzils.
Dé Carcassonne collection personnelle

Posté par toittoimontroyes à 09:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Nostalgie, poesie...

 

Vous aviez remarqué, les broderies se font rares. Et oui, je profite des derniers beaux jours et du flot de touristes à Troyes, pour me noyer dans la masse, et immortaliser le vieux Troyes.
C’est décidé depuis 15 jours, çà sera la semaine de la poésie, accompagnée d’une petite surprise chaque jour. Effectivement, chez moi, c’est récurant. Dans cette période morose, rêvasser sur les poèmes que j’aime, çà fait du bien !!!

Posté par toittoimontroyes à 07:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 octobre 2008

Poupée russe

Petit clin d'œil à Croix 2 Troyes qui fut la deuxième  blogueuse à faire connaitre: "au coeur de Troyes". Alors pour son anniversaire dans la ^_^ , cette petite baboushka de chez Lanarte que j'avais confectionnée il y a trois mois.

baboushka

Posté par toittoimontroyes à 19:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]

19 octobre 2008

Sur les pas d’Hugues,

Visite guidée hier à Troyes sur les traces des Templiers.

Troyes appartient à cette période au puissant comté de Champagne, elle est une des villes les plus peuplées d'Europe, à la croisée des chemins commerciaux.

En 1099, Jérusalem est prise par les Croisés, il ne reste que 300 hommes après la bataille. Hugues de Payns, né vers 1070, est alors un jeune vassal du comte de Champagne. Il ne participe pas à cette 1ère croisade, mais il y accompagne le comte trois ans plus tard. Il est chargé de recruter sur toute la « France » pour protéger le port de Jaffa et les lieux saints. De retour en France, il fait réunir un concile à TROYES le 13 janvier 1128, grâce aux travaux de Bernard de Clairvaux, c’est la naissance officielle de l’Ordre du Temple. Il meurt en Orient en 1136. Les templiers jouissant de privilèges: pas de dîmes, pas d’impôts, ils collectaient les dons des futures croisades. Ils acquièrent en 200 ans jusqu’à 9000 commanderies (fermes, domaines…) sur tout le royaume et deviennent un danger pour le pouvoir...

Aujourd’hui, il ne reste quasi aucun vestige de cette épopée troyenne. Nous avons donc visité le trésor de la cathédrale de Troyes (les reliques de St Bernard…), puis , sous le soleil, passage à l'hôtel de Rhodes, puis le jardin du Préau (ancien palais des  comtes de Champagne), puis la commanderie (actuelle école St François)…

templiers_hotel

Posté par toittoimontroyes à 10:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]